Un marche contre les violences routières

Plus de 100 personnes s’étaient données rendez-vous ce samedi
après-midi pour une marche à Philippe et Agnès, un couple octogénaire qui a
été mortellement fauché à 2 pas de l’hôpital Provo de Roubaix. L’objectif
des organisateurs était “l’éveil des consciences sur les violences
routières”. Le cortège a démarré de la place du travail pour se rendre
jusqu’au lieu du drame. Le chauffard, à l’origine du drame, est toujours en
fuite.