Manifestation, la colère des ambulanciers lillois

Après avoir bloqué le périphérique sud de Lille lundi, les ambulanciers manifestaient hier après-midi devant l’Agence Régionale de Santé (ARS) à Lille. Une trentaine d’ambulances ont bloqué la circulation, en protestation contre l’article 80 du projet de budget de la sécurité sociale, entré en vigueur le 1er octobre. “Les caisses primaires donneront des enveloppes aux hôpitaux, et ne nous paieront plus directement”, explique Olivier Renard, des ambulances du Flocon. “Ils vont lancer des appels d’offres, et seuls les grands groupes comme Ramsay pourront proposer des tarifs bas. C’est une uberisation de la profession : celui qui baissera son pantalon le plus bas gagnera”. Une réforme qui ne passe pas auprès des “petits” ambulanciers, dont une délégation était reçue hier l’ARS. “A titre personnel, on a investi plus d’un million d’euros à 15, souligne Olivier Renard. On a des familles, on a pris des risques pour ce métier qu’on aime. On a trop à perdre. On est prêts à aller jusqu’à bloquer les hôpitaux, mais pas les urgences”.