Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

La Stupérette, une fausse boutique de stupéfiants pour appeler à leur décriminalisation

Ce mercredi, une boutique éphémère de vente de drogues a vu le jour à Lille. A l’intérieur : des sachets de cannabis, kétamine, crack ou encore cocaïne.

La Stupérette est bien évidemment un lieu fictif, à l’initiative de l’association Spiritek qui a souhaité marquer symboliquement la journée d’action « Support Don’t Punish » en ce 26 juin, décrétée également journée mondiale de l’ONU contre l’abus des drogues et le trafic illicite.

Déjà menée à Paris, Marseille et Rennes, cette action est une première à Lille. Un événement que l’association Spiritek a voulu percutant pour réclamer la décriminalisation des usagers de drogues. Elle dénonce les politiques répressives mises en place en France depuis 1970.

Plutôt que de condamner les utilisateurs de stupéfiants, elle propose de les accompagner sur le plan social et médical, sans pour autant réclamer la légalisation des lieux de vente de drogues. L’incarcération éloignerait les consommateurs des dispositifs d’accompagnement selon les membres de l’association Spiritek, qui s’inspirent du modèle portugais, qui a décriminalisé l’usage personnel de toutes les drogues en 2001.

Créée en 1996 à Lille, l’association Spiritek oeuvre en faveur de la réduction des risques liés aux consommations de produits spycho actifs et aux pratiques festives. Chaque année, elle accueille jusqu’à 600 personnes dans son local situé au 49 rue du Molinel.

Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général