Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

La première unité pour détenus violents a ouvert à Sequedin

Lundi a ouvert la première unité pour détenus violents (UDV) en France, à Sequedin. Un détenu est considéré violent dès lors qu’il a agressé un membre du personnel. C’est à la maison d’arrêt de Sequedin que dix cellules ont été prévues à cet effet. « Pour l’instant, seules trois d’entre elles sont prêtes », se désole Benoît Normand, secrétaire local UFAP-UNSA justice du centre pénitentiaire de Lille. Ce dernier craint notamment pour les conditions de travail du personnel. « Beaucoup d’éléments ne sont pas pris en compte. Avec le mobilier, il faut moins de cinq minutes pour un détenu, pour démolir complètement la cellule et se retrouver avec des armes par destination », craint-il. Il souligne également un problème de formation, trop incomplète à son goût : « Les agents n’ont eu droit qu’à trois jours de formation pour gérer des détenus qui ne sont pas gérables dans d’autres établissements. » La semaine dernière, de nouveaux travaux ont été annoncés, qui auront lieu pendant l’année 2019.
La création de cette unité avait été annoncée par la direction nationale de l’administration pénitentiaire en novembre 2018 et devait prendre place sous les quinze jours. Un délai qui avait entraîné la colère des syndicats, alertant sur la nécessité d’aménager l’établissement.

Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général