Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

Julien Denormandie, ministre du Logement, à Roubaix contre les marchands de sommeil

La guerre contre les marchands de sommeil est déclarée. Après avoir annoncé, lundi, la mise en place d’une plateforme téléphonique pour informer et orienter les victimes de marchands de sommeil, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, était, hier, en visite à Roubaix sur ce sujet.

Il s’est rendu à la Maison de l’Habitat où il a rencontré les agents départementaux d’information aux logements, mais a surtout échangé avec un locataire victime d’un marchand de sommeil. Ce Roubaisien d’une quarantaine d’années loue un appartement insalubre dans une maison de la rue des Fabriquants à Roubaix. Un logement qualifié d’impropre à l’habitation qui vient de faire l’objet d’un arrêté interdisant la location.

Une procédure qui permet aujourd’hui à l’occupant des lieux de ne plus payer de loyer tant que des travaux ne sont pas réalisés, des loyers que son propriétaire lui demandait en liquide. “Son logement appartient à un propriétaire d’une dizaine de biens, dont plusieurs font déjà l’objet d’arrêtés préfectoraux d’insalubrité. Mais cette personne ne comprendra que lorsqu’elle sera condamnée, on est donc attentif aux durcissement des sanctions”, précise Guillaume Delbar, le maire de Roubaix.

Des mesures de simplification des procédures et des sanctions lourdes ont été mises en place depuis janvier. “C’est courageux d’avoir parler de votre situation car beaucoup de gens n’osent pas le faire, souligne Julien Denormandie. Aujourd’hui, les marchands de sommeil sont sanctionnés comme des trafiquants de drogue. Avec l’aide de la justice et de l’état, on va faire en sorte que la peur change de camp. L’impunité dans laquelle ils vivaient, est terminée.”

À VOIR, Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général