Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

Début de la campagne de récolte des betteraves sucrières

Dans les Hauts-de-France, le coup d’envoi de la campagne de récolte des betteraves sucrières a débuté cette semaine et devrait durer jusqu’au mois de janvier.

L’an passé, 20 millions de tonnes de betteraves ont été produites dans la région. Une racine qui permet de fabriquer du sucre, mais aussi de l’alcool-éthanol. Mais après trois années de sécheresse, les rendements s’annoncent un peu moins bons : “Jusqu’à présent, les changements climatiques étaient plutôt bénéfiques pour notre secteur, mais ces dernières années, la sécheresse nous pénalise. Pour 2019, le rendement sera un peu en dessous de la moyenne, annonce Bérengère Chombart, agricultrice et productrice de betteraves à Fournes-en-Weppes, entre Englos et La Bassée, on aura des betteraves plus concentrées en sucre, mais moins grosses.”

Des difficultés qui ne datent pas d’hier pour ce secteur, outre les conditions météorologiques, les producteurs sont confrontés à une concurrence mondiale : “Depuis deux ans, il n’y a plus de quotas européens ce qui nous pénalise, car le cours du sucre est au plus bas, on ne s’y retrouve plus entre les coûts de production et le prix auquel est vendue notre marchandise. Aujourd’hui, on arrive à des prix avoisinant les 20, 25 € la tonne de betteraves là où il y a dix ans elle était à 35 €, avance l’agricultrice. Des agriculteurs de la région pensent arrêter, car ils n’arrivent plus à joindre les deux bouts.”

D’autant que certains pays comme l’Inde, le Pakistan ou le Brésil n’ont pas les mêmes contraintes de production, notamment pour ce qui est de l’usage de produits phytosanitaires.

À VOIR, Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général