Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

Nausicaà: sauver le dernier requin marteau

96% de mortalité!

Sur les trente requins marteaux importés en 2011 et en avril 2018, un seul a survécu à la captivité de l’aquarium de Boulogne-Sur-Mer. A l’occasion du bilan de l’année 2018, Philippe Valette, directeur du centre aquatique avait déjà fait part de ses regrets: ces mammifères marins se sont entretués. “On a eu des mortalités, comme tous les bassins qui ouvrent. Pour trouver ces requins, nous sommes allés sur des nurseries, où il y a des milliers de petits requins marteaux et où il y a de la sélection naturelle. Là, elle s’est faite chez nous, au lieu de se faire dans la nature.”

Le directeur du centre se félicite néanmoins d’être parvenu à en conserver un tant l’espèce est fragile. En milieu naturel, le taux de survie de cette espèce serait de 2 sur 700. Il nous a assuré, à l’occasion d’un entretien téléphonique que “Le centre prend les requins marteaux extrêmement juvéniles de façon à ce que l’environnement n’en soit pas trop perturbé.”La Fondation 30 millions d’amis, est montée au créneau, dénonçant la « débauche de vies animales aux seules fins de divertissement du public ».

Les spécialistes reconnaissent que l’espèce est très difficile à élever en aquarium, mais qu’un taux de mortalité aussi élevé reste surprenant. L’autopsie du dernier bébé décédé a révélé la présence d’un champignon dans son organisme. “Un parasite latent chez les Requins Marteaux.” explique Philippe Valette. “Il se déclare en cas d’affaiblissement et prend le pas sur la physiologie de l’animal et l’achève.” Il s’agit du même champignon responsable de la mort de certains des neuf autres petits requins.

Un rescapé mal en point

Le requin marteau adulte a de son côté des troubles de la santé. Il semblerait qu’il souffre lui aussi du virus qui a contaminé ses compagnons. Depuis une dizaine de jours, il a cessé de s’alimenter. Même ses mets préférés. Ses mets préféré (calamar et saumon frais) ne lui font plus envie. Il est bichonné par le personnel soignant mis rien n’y fait. L’animal rescapé maigri à vue d’oeil, et les services de Nausicaà ont pris la décision de le retirer du Grand Bassin pour le soigner dans un bassin annexe. “Pour le moment, il nage calmement dans le bassin. Les visiteurs qui viennent pour la visite des coulisses peuvent toujours l’observer” a confié le directeur du centre.

Rien n’est garanti quant à l’espérance de vie du requin marteau adulte. Les scientifiques et soigneurs sont à ses petits soins et le centre s’engage à communiquer régulièrement sur le sujet.

Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général