Radio Grand Lille
|
Regarder le live

GRAND LILLE TV

Retrouvez nous sur le canal 31 de la TNT - Tous les canaux

10 millions d’euros d’aide pour les victimes de la sécheresse de 2018 dans la région

Alors que 16 communes du Pas-de-Calais viennent d’être reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue survenues en novembre, les communes d’Hardifort et d’Oudezeele n’ont pas pu obtenir ce statut suite à la sécheresse de 2018. Un espoir subsiste tout de même pour les sinistrés, car l’Assemblée Nationale vient d’adopter un amendement permettant de bloquer une aide pour la mise en place d’un dispositif de soutien aux victimes de cette sécheresse.

10 millions d’euros, c’est le montant alloué aux habitants victimes de l’épisode de sécheresse en 2018 qui a touché notre région. Ces victimes n’ont pas bénéficié de la reconnaissance d’état de catastrophe naturelle, ce qui est la condition essentielle permettant d’être indemnisée par les assurances pour les dommages subis.

Cet épisode de sécheresse a occasionné des fissures importantes dans les murs et les sols de nombreuses habitations principalement situées sur des terres argileuses. Par conséquent, les fondations des maisons ont bougé en raison de l’alternance de sécheresse et de réhydratation.

Pour l’heure, les modalités d’attribution de cette aide n’ont pas été précisées. On ne connait pas encore les démarches à opérer, ni les délais à respecter.

A noter qu’une mission d’étude sera lancée en début d’année pour apporter des solutions pérennes d’accompagnement des victimes de la sécheresse. Le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles, qui n’a pas connu de réforme depuis près de 40 ans, pourrait donc être revu pour que des sinistrés ne soient plus lésés suite à des épisodes climatiques exceptionnels.

Actualités
Voir aussi

No Comments


Ecouter la radio

Une déclinaison innovante et unique en région : 7 jours sur 7, l’info du Grand Lille en direct : En savoir plus

logo HDF Conseil Général